Nouvautés

Un "selfie cool" diffusé en un rien de temps – les jeunes aiment les plateformes de communication rapide online

Les résultats du Switch Junior Web Barometer confirment que Facebook fait désormais partie du quotidien des enfants et adolescents. Mais le géant bleu est de plus en plus concurrencé par des plateformes que l'on peut vite utiliser en passant, par exemple Instagram.

Publié le 04.02.2015

La fondation Switch a organisé pour la sixième fois un sondage online parmi des enfants et adolescents entre 8 et 20 ans concernant l'utilisation d'Internet et des médias sociaux. 371 enfants et adolescents de Suisse alémanique et romande ont participé à cette étude.  

Facebook moins attrayant

Les enfants et adolescents se servent d'Internet avant tout pour se distraire. Les réseaux sociaux satisfont aux multiples besoins de la jeune génération. Bien qu'il ne soit pas facile de comparer les plateformes étant donné leurs fonctions diverses, on peut dégager certaines tendances: Facebook est toujours très utilisé et ce sont surtout les enfants qui, en majorité, évaluent positivement ce réseau (88%). Les adolescents sont là moins euphoriques qu'autrefois. Plus de la moitié déclare même que ces derniers temps, Facebook les énerve. „Facebook a certainement perdu un peu de la fascination du nouveau et de ce qui est "tendance". La plateforme fait partie du quotidien, elle n'est plus aussi captivante qu'au début“, explique le psychologue médiatique Daniel Süss de la ZHAW.

YouTube et WhatsApp sont toujours très populaire parmi toutes les catégories d'âge. Mais le grand gagnant est semble-t-il Instagram, qui est utilisé pour la communication d'images. „ (...) lorsqu’une alternative fonctionnelle est plus vite utilisée, même entre deux, on s'en sert plus souvent (...)“, déclare Süss.

Toujours plus souvent online

En comparaison des résultats des années passées, la fréquence d'utilisation d'Internet est en hausse parmi toutes les catégories d'âge. 37 pourcent des enfants de 8 à 12 ans sont chaque jour online. Chez les adolescents de 13 à 16 ans, ce sont 82 pourcent. Et parmi les plus de 17 ans, 98 évoluent quotidiennement sur Internet.

Les résultats montrent qu'Internet est de plus en plus l'évidence même pour la jeune génération. „Et surtout, les enfants et adolescents sont de plus en plus souvent brièvement online lorsqu’ils veulent communiquer ou s’entretenir, que ce soit en déplacement avec les transports publics ou durant les pauses scolaires“, déclare Daniel Süss.

Les durées d'utilisation sont en stagnation parmi les enfants, tandis que les adolescents sont non seulement plus souvent online mais aussi plus longuement. A remarquer tout particulièrement: 33 pourcent des plus de 17 ans sont online plus de quatre heures par jour. Ce chiffre est nettement plus élevé qu'au cours de ces dernières années (2013: 9%, 2012: 8%).

Interview avec le psychologue des médias Daniel Süss de la Haute Ecole zurichoise de sciences appliquées (ZHAW) sur le SWITCH Junior Web Barometer.

Dépouillement du sondage (en allemand)