Nouvautés

Plus de phishing sur les sites web suisses

La sécurité sur Internet en 2014: 33 pourcent de moins de cas de malware mais augmentation des activités de phishing sur les sites web suisses. En 2014, SWITCH a découvert du malware sur environ 1'800 sites web. Cela correspond à une baisse de près d'un tiers par rapport à 2013. Depuis le quatrième trimestre, SWITCH intègre également les cas de phishing au processus automatisé contre l'abus de sites web suisses. Au total, SWITCH a constaté en 2014 dans plus de 300 cas du phishing sur des sites web suisses.

Publié le 31.03.2015

Davantage de fraude mais moins de codes malveillants sur les sites web suisses: l'année dernière, SWITCH a découvert du malware dans 1'839 cas, soit près d'un tiers de moins qu'en 2013 où 2'718 cas avaient été constatés. Les détenteurs de domaines ont supprimé le code malveillant dans 1’493 cas après le premier avis reçu de SWITCH. En revanche, les cas de phishing ont augmenté. Serge Droz, chef du service de sécurité de SWITCH CERT, déclare: «Nous observons une forte augmentation des cas de phishing annoncés à SWITCH par rapport à 2013. C'est pourquoi SWITCH, depuis le 1er octobre 2014, informe automatiquement par e-mail, en cas de phishing, le détenteur du site contaminé». Le nombre de cas de phishing a presque quintuplé du premier au quatrième trimestre de 2014. La procédure de suppression est la même que lors de la découverte de malware: SWITCH contrôle le phishing sur les sites web et le signale au détenteur. En 2014, SWITCH a constaté 323 cas de phishing et dans 298 des cas, la page de phishing a été supprimée après le premier avis.