Nouvautés

SWITCH se félicite de la séparation des tâches dans l'attribution des adresses Internet .ch

Du 13 février 2014 au 17 avril 2014 aura lieu l'audition publique sur l'Ordonnance relative à l'adaptation des bases légales pour les noms de domaine Internet. L'Ordonnance prévoit entre autres que les clients finaux ne pourront plus, à l'avenir, enregistrer leurs adresses Internet .ch directement chez SWITCH mais seulement chez un Registrar. SWITCH se félicite de ce nouveau règlement.

Publié le 14.02.2014

La fondation SWITCH est actuellement chargée par l'Office fédéral de la communication (OFCOM) d'un double rôle pour les noms de domaine .ch: d'une part, elle est, en tant que Registry, compétente en matière d'exploitation de la banque de données des noms de domaine. D'autre part, SWITCH est tenue de vendre directement aux clients finaux, en qualité de Registrar, les noms de domaine .ch. Ce double rôle va prendre fin. SWITCH se concentrera dès 2015 sur l'activité régulée de Registry. Et veillera à maintenir le fonctionnement sûr et stable de l'extension nationale .ch.

Régulation désormais superflue

"Nous nous félicitons de cet séparation entre tâche souveraine régulée et affaires de clients finaux. Au fil des années, SWITCH a constitué un marché pour noms de domaine qui fonctionne bien", déclare le Dr. Andreas Dudler, directeur de SWITCH. "Il est actuellement proposé aux clients finaux environ 60 Registrars offrant des services complets. Entre autres switchplus, notre société affiliée, qui propose des noms de domaine .ch. En tant que fondation neutre et indépendante, nous nous consacrerons désormais à une exploitation sûre et stable de Registry et à nos services pour les hautes écoles de Suisse."

Un processus bien réglé

SWITCH et l'OFCOM ont constitué un groupe de travail qui règle et accompagne le transfert des clients finaux de SWITCH vers les Registrars. Dès que l'OFCOM aura fixé les dates et les processus de transfert, SWITCH en informera ses clients à temps.

Le Registry: pour un Internet suisse sûr et stable

En gérant l'infrastructure DNS (Domain Name System) pour .ch, SWITCH veille à un Internet suisse stable et exempt de pannes, le rend disponible au niveau mondial et le protège des attaques. La protection d'Internet en Suisse a priorité absolue pour SWITCH. C'est ainsi que le réputé Computer Emergency Response Team (CERT) de SWITCH lutte avec succès depuis 2010 contre le malware (logiciel pernicieux) sur les sites web suisses. Aussi le Top Level Domain .ch compte-t-il parmi les plus sûrs du monde. Le Registry de .ch est une infrastructure critique pour la Suisse et doit donc satisfaire à des normes de sécurité particulièrement sévères. SWITCH garantit, avec ses longues années d'expérience et les performances réalisées, un design robuste et un service sûr de cette infrastructure critique. Au niveau international, SWITCH entretient d'importants contacts, collabore avec les autorités et s'engage dans des organisations telles que ICANN, CENTR, IGF, UIT, OCDE, ENISA, DNS-OARC, IETF, FIRST et la Anti-Phishing Working Group.

Définitions

Registry

On entend par Registries les organisations gérant de manière centralisée l'exploitation du Domain Name System (DNS) de chaque pays. Celles-ci sont en particulier compétentes en matière d'attribution de noms de domaine du pays concerné (par ex. nic.at pour l'Autriche ou denic.de pour l'Allemagne). En Suisse, SWITCH est chargée par l'OFCOM et l'Office de la communication de la Principauté du Liechtenstein de l'attribution des noms de domaine avec extensions .ch et .li.

Registrar

On entend par Registrars des entreprises proposant à leurs clients l'enregistrement de noms de domaine et autres services comme par exemple e-mail ou hébergement web. Le Registrar agit ainsi en tant que partenaire revendeur du Registry et fait fonction d'interface entre Registry et client final (détenteur de nom de domaine).

Lien(s):