Cette article est de la catégorie Divers et du dossier Community

Une stratégie pour rester sur la voie

Les responsables des services informatiques sont des personnes de contact très importantes pour SWITCH. Elles aident à adapter les services aux besoins des hautes écoles.

Texte: Christoph Witzig, publié le 20.05.2016

Les services informatiques des hautes écoles sont responsables de la stratégie et de l’architecture informatiques des prestations informatiques centrales qu’ils exploitent, et fournissent l’assistance pour les membres des hautes écoles. C’est la raison pour laquelle ils jouent un rôle important pour SWITCH. Ses prestations ne doivent pas seulement satisfaire les exigences des utilisateurs, mais aussi correspondre à l’environnement, aux stratégies, au calendrier et aux budgets des services informatiques des hautes écoles.

Il est donc essentiel que SWITCH entretienne l’échange avec les services informatiques à plusieurs niveaux:

D’une part, au niveau de la communauté où il est question entre autres de l’élaboration technique et fonctionnelle des services. Des collaborateurs techniques aux responsables, au sein des groupes de travail, tous les échelons hiérarchiques et domaines possibles sont représentés.

D’autre part, au niveau de la gestion de l’informatique où il est important que SWITCH comprenne les réflexions stratégiques et les besoins afin de pouvoir aligner son travail sur les exigences des hautes écoles. Sur le plan de la gestion de l’informatique, SWITCH dispose de différents comités et plates-formes.

Suggestions d’optimisation bienvenues

Premièrement, les réunions de travail personnelles avec les responsables des différents services informatiques. Elles ont été mises en place pour donner un retour sur les prestations et faire des propositions d’optimisation ainsi que des suggestions.

Deuxièmement, SWITCH siège dans les organisations ASIUS, FID et PH-ID. Au sein de ces comités se réunissent les responsables des services informatiques des universités, des hautes écoles supérieures et des hautes écoles pédagogiques. Ils se retrouvent deux à quatre fois par an pour une journée. La participation de SWITCH à ces réunions est essentielle, car il y est question des sujets qui préoccupent les services informatiques des hautes écoles et qu’ils désirent aborder ensemble. Si une approche commune est souhaitée, les services de SWITCH pourraient apporter la solution recherchée.

Prendre le pouls de la communauté

Troisièmement, ICT Focus. Non seulement, il donne la possibilité aux responsables et aux membres des services informatiques de s’informer sur l’état des projets via SWITCH-Services, mais aussi de prendre le pouls de la communauté et de recueillir son évaluation et ses exigences quant aux champs d'activités importants sur le plan stratégique.

Une stratégie adaptée aux exigences

De plus, les responsables des services informatiques sont représentés au comité du conseil de fondation de SWITCH. Il est ainsi garanti que la stratégie globale de la fondation correspond aux besoins des services informatiques des hautes écoles.

Suite à l’entrée en vigueur de la «loi fédérale sur l’encouragement des hautes écoles et la coordination dans le domaine suisse des hautes écoles» et la fondation de swissuniversities, les associations ASIUS, FID et PH-ID souhaitent constituer trois chambres d’un réseau des services informatiques. Le changement n’affectera pas SWITCH de manière notable. Les services informatiques restent d’inestimables parties prenantes avec lesquelles la collaboration est indispensable.

C’est la raison pour laquelle nous laissons les présidents des associations ASIUS, FID et PH-ID prendre la plume dans les trois articles suivants.

A l’écoute des hautes écoles

"La fondation des hautes écoles suisses SWITCH connaît, au contraire des prestataires commerciaux, les exigences des hautes écoles et leur environnement en matière de services informatiques. Elle est à l’écoute de la communauté et peut ainsi influencer au bon moment la discussion sur les services informatiques, afin de faire évoluer le paysage informatique des hautes écoles. La communauté constitue pour SWITCH la base à l’aide de laquelle elle détermine les exigences relatives aux prestations. Des discussions très ouvertes ont lieu entre les hautes écoles et SWITCH, ce qui permet à cette dernière de proposer différentes prestations correspondant exactement à ces exigences. En tant que fondation des hautes écoles, elle est une organisation à but non lucratif et est proche des hautes écoles, ce qui fait d’elle un prestataire de services spécial et attrayant.

En plus de son rôle de prestataire de services informatiques, SWITCH agit comme organisatrice de plates-formes: elle rassemble les personnes intéressées pour l’échange d’informations et d’expériences. Le but étant de discuter de thèmes relatifs à l’organisation et à la stratégie, tout comme à la mise en œuvre opérationnelle. Ces prestations informelles font de SWITCH une partenaire très précieuse du paysage des hautes écoles. L’Université de Saint-Gall notamment trouve que le groupe de travail ISMS créé par SWITCH est très utile.

Un important prestataire de service

En qualité d’hôte permanent chez ASIUS, SWITCH est en dialogue constant avec les membres sur les nouveaux projets et ceux en cours, ainsi que sur les initiatives nationales. ASIUS apprécie énormément cet échange qu’elle considère très important. Pour elle, SWITCH est un prestataire de service inestimable. Outre le service de réseau SWITCH-Ur, les deux nouveaux services SWITCHdrive et SWITCHengines sont un véritable succès. A l’Université de Saint-Gall du moins, les deux nouveaux services ont déchargé les services informatiques de manière significative. SWITCHprocure a également fait ses preuves. Quant à SWITCHaai, il constitue un autre service-clé, qui figure depuis longtemps au paysage des hautes écoles suisses. La Swiss edu-ID a, elle, un intéressant potentiel pour l’élargissement de la palette de services.

Une continuité souhaitée

ASIUS souhaite que SWITCH assure la continuité dans ses prestations. Pour cela, une sécurité suffisante en matière de planification est nécessaire, c’est-à-dire un examen approfondi des besoins et des exigences, ainsi que des engagements fermes des clients. Ces derniers doivent pouvoir se faire, au préalable, une idée précise des prestations et des coûts d’un service. ASIUS souhaite en outre que SWITCH se penche davantage sur le thème du sourcing et définit, à l’aide d’une stratégie correspondante, quels services et produits elle souhaite acheter sur le marché libre et lesquels, pour des raisons données, elle souhaite au contraire mettre en service et élaborer elle-même. De plus, il serait souhaitable que les prestations de SWITCH s’intègrent dans les offres des départements informatiques locaux des hautes écoles.

A l’avenir également, SWITCH devrait conserver son rôle de prestataire central procurant des services utilisés à grandes échelles pour les institutions académiques de Suisse ainsi que sa fonction de plate-forme pour l’échange d’expériences. Elle pourrait aussi étendre son portefeuille de prestations dans le secteur de l’obtention d’informations."


SWITCH: prestataire de service et tête de pont

"SWITCH est la fondation que nous avons créée pour les hautes écoles. Son objectif est de mettre à notre disposition des services. SWITCH joue un rôle de prestataire de service pour les hautes écoles spécialisées dont la petite envergure ne permet pas d’élaborer eux-mêmes certains services. Un contact étroit entre la FID et SWITCH est donc primordial. C’est pourquoi SWITCH est une participante permanente de nos réunions FID. Il est impératif que SWITCH recueille nos souhaits et exigences, prenne ses responsabilités dans le développement de solutions et soit un prestataire de service.

Pour les hautes écoles de taille plus importante, une institution comme SWITCH peut s’avérer d’une moindre importance, car elles disposent probablement des moyens financiers pour mettre en place leurs propres services. Alors que pour celles de taille plus modeste en particulier, il est essentiel de mettre l’accent sur les points communs plutôt que sur les divergences et de créer des prestations sur cette base. SWITCHdrive a été développé sur une idée de la FID dans le processus d’innovation de SWITCH.

Services adaptés aux hautes écoles

SWITCHprocure également est né grâce à une requête de la FID. Il n’est pas nécessaire que SWITCH créée tous les services elle-même. La concurrence par rapport aux prestations commerciales ne cesse de se renforcer. Par conséquent, il convient aussi d’évaluer les avantages et les désavantages d’une solution commerciale ou d’une solution provenant d’une institution de la formation tertiaire. Les exigences spécifiques des hautes écoles pourraient entre autres venir du domaine de la sécurité des données. SWITCHdrive est un exemple en la matière: les fonctionnalités du service peuvent rivaliser en tous points avec des offres commerciales. De plus, grâce à la connexion AAI, SWITCHdrive est parfaitement adapté aux besoins des hautes écoles. L’un des grands défis de SWITCH est de comprendre comment développer ses services afin qu’ils soient attrayants pour les hautes écoles. SWITCH y parvient, entre autres, grâce à ses spécialistes compétents et le réseau formé par la communauté.

SWITCH doit aussi pouvoir mettre fin à des services existants lorsque la situation change. C’est pourquoi il est important qu’au moment de créer de nouveaux services, elle pense déjà aux successeurs.

Un rôle d’intermédiaire

Un service de SWITCH peut aussi constituer à être une tête de pont pour un prestataire commercial. C’est-à-dire que SWITCH agirait comme interlocutrice pour les hautes écoles, conduirait des négociations avec des prestataires et vérifierait les contrats, comme le fait SWITCHprocure. On pourrait aussi imaginer qu’elle étudie les avantages et les désavantages de prestataires commerciaux. Le grand atout de SWITCH est qu'en tant que fondation elle propose «nos» prestations et ne met pas en avant l’optimisation du profit.

Une autre tâche importante de SWITCH est la mise en réseau des hautes écoles. Et ce, pas seulement sur le plan technique. L’échange dans le domaine de la sécurité en particulier joue un rôle de plus en plus important."


 

Continuité et expertise

"SWITCH est pour nous d’une grande aide pour les services que nous ne pouvons ou ne voulons pas fournir nous-mêmes. Certaines hautes écoles pédagogiques sont de taille modeste et les branches qui y sont enseignées ne relèvent, pour la plupart, pas du domaine technique. Il en résulte des besoins différents que ceux des organisations AISIUS ou FID. Néanmoins, nous utilisons intensément certaines prestations de SWITCH, par exemple, SWITCHportfolio, SWITCHtube ainsi que SWITCHdrive. Eduroam et SWITCHaai, tout comme Swiss edu-ID à l’avenir, sont pour nous des prestations phares: l’accès à Internet doit être à la disposition du personnel et des étudiants, de manière simple et rapide. Grâce aux prestations de SWITCH, un accès global est garanti.

Décharge et continuité en tant que valeur ajoutée

Lorsque nous souhaitons savoir quelles solutions sont judicieuses et possibles, nous faisons volontiers appel à SWITCH. De manière générale, elle est d’une grande aide pour nous. Nous utilisons les prestations du portefeuille qui correspondent au mieux à nos besoins. Nos exigences en matière de services informatiques sont modestes, nous sommes avant tout un exploitant d’infrastructure. C’est la raison pour laquelle nous recourons volontiers aux offres de SWITCH, si ces dernières complètent ou soutiennent notre environnement informatique existant.

Nous apprécions énormément d’avoir comme partenaire les mêmes interlocuteurs compétents et serviables depuis des années. Il s’agit d’une continuité importante, qui facilite sensiblement la collaboration. L’aide que nous avons reçue à la PH Bern grâce à l’IDP-Hosting notamment était incroyable. SWITCH nous a soutenus dans nos travaux administratifs, alors même que cela relevait de notre propre domaine de compétence. Nous sommes très reconnaissants pour cet engagement exceptionnel.

Connaisseurs de notre environnement

SWITCH dispose d’une compréhension étendue de l’environnement des hautes écoles. Il est difficile de trouver cette compréhension couplée aux compétences techniques auprès des prestataires commerciaux. La même chose est valable pour les produits aboutis, la communication ou la connaissance sur l’état des prestations dans leur cycle de vie. Le rapport qualité-prix de SWITCH est également excellent. Les coûts de SWITCHdrive par exemple sont bien moindres que ceux des produits commerciaux. S’y ajoutent d’autres facteurs importants comme la fiabilité et la stabilité des services.

Centre de calcul du cloud

Pour l’avenir, nous souhaitons que SWITCH continue à miser sur la continuité et à se concentrer sur l'essentiel. Pour l’instant, nous sommes très satisfaits de l’offre de SWITCH. Dans dix à quinze ans, nous percevront probablement de nombreuses données d’un environnement de cloud. SWITCH pourrait alors se charger de nos centres de calcul ou nous proposer un LDAP qui s’étendrait à travers toutes les hautes écoles pédagogiques. Ce type de solutions pourrait certainement nous convenir."

 

L'auteur
Christoph   Witzig

Christoph Witzig

Christoph Witzig travaille chez SWITCH depuis 2005 et dirige actuellement la division Central ICT Providers. Il a étudié la physique de haute énergie à l'EPF de Zurich, obtenu son doctorat au CERN à Genève et occupé diverses fonctions, entre autres également au USA.

E-mail
Autres articles