Cette article est de la catégorie Divers 

Coup de foudre au premier clic

Dans leur temps libre, les collaborateurs de SWITCH Antonia Lutz et Frank Zehnder se consacrent à la macrophotographie. Un entretien.

Texte: Anja Eigenmann, publié le 15.10.2015

Antonia: Il y a environ trois ans, la batterie de mon appareil photo compact était en train de rendre l'âme. Il était temps de me procurer un nouvel appareil. J'ai donc acheté un appareil photo numérique reflex de la marque Canon, sans savoir quels objectifs choisir. Un ami m'a alors prêté son objectif macro de 100 mm. Quelques clichés de fleurs plus tard, j'étais conquise: c'était le coup de foudre au premier clic. Frank: J'ai vécu une expérience similaire. Cependant, j'ai commencé la macrophotographie il y a sept ans déjà, après des années d'expérience dans la photographie. Je possédais un équipement Canon, mais ai loué un Nikon D3 avec objectif grand-angle pour des vacances en Toscane. Je souhaitais en fait tester le plein format. L'oncle de ma copine m'a prêté son objectif macro avec lequel je me suis amusé à prendre des clichés de lézards, de fleurs et de formations rocheuses. Lorsque l'année suivante Nikon a lancé sur le marché un appareil photo reflex plein format à un prix abordable, je n'ai pas hésité une seconde. Antonia: Et pourquoi t'es-tu procuré un équipement macro? Frank: Par pure curiosité. Je voulais découvrir ce que l'on pouvait en tirer. Et toi?

Antonia: Je suis fascinée par le fait que l'on voie sur l'image des détails non perceptibles à l'œil nu. J'ai toujours aimé photographier mes sujets de près. As-tu des sujets de prédilection? Frank: Non. Je m'inspire de ce qui m'entoure. J'aime particulièrement prendre des clichés au Papiliorama de Chiètres et dans la serre Masoala du zoo de Zurich. C'est tout simplement génial! Mon but est de montrer ce qui est invisible à l'œil nu. Antonia: Parfois, on a de sacrées surprises, surtout avec les images de fleurs. Frank: Effectivement, j'en ai déjà fait l'expérience plusieurs fois. Lors d'une croisière au Spitzberg, nous avons fait une balade sur la terre ferme. J'ai emporté avec moi mon appareil avec seulement l'objectif macro. Par conséquent, j'ai pris des plantes en photo. Ce n'est qu'à la maison que j'ai découvert qu'une mouche s'était glissée sur l'un des clichés. De manière générale, j'aime les structures et les formations rocheuses. Souvent lorsque je montre ces images à mes amis, ils n'ont aucune idée de ce que c'est. Et toi, as-tu des sujets préférés? Antonia: Oui, ma spécialité ce sont les papillons. Mais pas depuis toujours. Au début, je sortais simplement et me laissais guider par le hasard. Etant passionnée par les papillons, j'ai décidé, au bout d'une année, de me concentrer sur cet animal. As-tu fait des formations dans le domaine de la photo?

Frank: A l'âge de 20 ans environ, j'ai participé à un cours de photographie sportive. Depuis, j'ai continué à me former en autodidacte. J'ai commencé la photo à l'époque pré-numérique. Avec mon équipement analogique, j'ai pris des milliers de clichés et quelque 2500 diapositives couleurs. J'emportais avec moi des pages de 36 lignes sur lesquelles je notais tous les réglages. En passant aux appareils numériques, j'ai dû réapprendre à photographier. Comment te formes-tu dans le domaine de la photo? Antonia: En premier lieu, je me renseigne en ligne: je regarde des vidéos sur Youtube et Lynda, et j'ai acheté des livres numériques sur le sujet. L'année dernière, j'ai effectué un cours de deux jours sur la photographie des papillons. Quelle importance a la macrophotographie pour toi? Frank: La photographie fait partie intégrante de ma vie. Lorsque j'étais encore à l'école, mon père me prêtait son appareil. Pour ma confirmation, je souhaitais recevoir mon propre appareil photo. Ma marraine me l'a offert à cette occasion. Et que signifie ce passe-temps pour toi? Antonia: La photographie me motive à sortir et à me rendre dans la nature. Je suis une personne visuelle: je regarde souvent des clichés parce que cela me fait plaisir et que je peux en apprendre davantage. Je suis très exigeante envers moi-même et mes photos. Je pars du principe que c'est toujours possible de faire mieux. Toutefois, je change souvent de hobby et ne sais pas combien de temps je me consacrerai encore à la macrophotographie.

Frank Zehnder

Fonction chez SWITCH: Procurement
Autres loisirs: manger, aller au cinéma
Photographe ou artiste préféré: Andy Warhol et Helmut Newton
Devise personnelle de photographe: Attendre l'inattendu

Antonia Lutz

Fonction chez SWITCH: Technical Writer
Autres loisirs: le webdesign, le chant, l'art textile
Photographe ou artiste préféré: Julieanne Kost, Thomas Marent
Devise personnelle de photographe: Aussi proche que possible

 

Autres articles