Cette article est de la catégorie Internet et domaines 

Toujours là pour la stabilité d'Internet.

Selon des rumeurs, il n'y aurait plus de domaines chez SWITCH à partir de 2015. Est-ce vrai? CEO Andreas Dudler l'explique.

Publié le 05.11.2014

Ne pourra-t-on effectivement plus enregistrer de nouveaux noms de domaine.ch chez SWITCH à partir de 2015?
Andreas Dudler: Oui, c'est exact.

Et pourquoi pas?
A partir de 2015, ce sont nos partenaires, les Registrars, qui seront habilités à vendre des noms de domaine. Ceci du fait que SWITCH, en vertu de la nouvelle Ordonnance sur les domaines Internet ODI, n'aura plus le droit d'agir comme Registrar.

Et SWITCH n'existera plus?
Si, naturellement. Nous nous concentrerons dorénavant sur l'exploitation sûre et stable de la Registry et sur nos services pour les hautes écoles suisses. La Registry gère la banque de données des noms de domaine .ch. Une panne d'Internet en Suisse paralyserait de nombreux domaines de la vie quotidienne.

SWITCH regrette-t-elle de ne plus pouvoir être Registrar?
Non, au contraire. Nous sommes favorables à ce que l'activité de Registrar soit laissée au libre-marché. Cela présente des avantages pour les clients qui pourront désormais acheter noms de domaine, e-mail et hébergement chez le même fournisseur. En revanche, nous voulons continuer à agir comme Registry. Après tout, nous avons plus de 25 années d'expérience et de savoir-faire en la matière.

Est-il vrai que le site web www.nic.ch sera mis hors service début 2015?
Non, le site restera en service.

Que se passera-t-il en 2015 avec les noms de domaine?
Seuls les noms de domaine .ch seront touchés par le transfert. Si le nom .ch n'est pas enregistré chez SWITCH, rien ne changera. Mais s'il est enregistré chez SWITCH, il doit impérativement être transféré. Le détenteur du nom de domaine sera informé à temps, par courrier postal, de la manière dont cela se fera et il peut d'ores et déjà le lire sur nic.ch.

Que dois-je faire exactement?
Pour l'instant, rien du tout. Nous informerons nos clients à temps, avant le début de la période de transfert. Ce sera vraisemblablement le cas début 2015. Les détenteurs de noms de domaine recevront une lettre de SWITCH leur expliquant exactement la manière de procéder. Cette lettre sera accompagnée d'une liste des Registrars vers lesquels on pourra transférer le nom de domaine. Le processus se fera de manière échelonnée, les détenteurs de noms de domaine.ch ne recevront pas tous le courrier en même temps au début de l'année. Le processus de transfert durera vraisemblablement jusqu'à la mi-2016.

Et si je voulais rester chez SWITCH?
Ce n'est malheureusement pas possible. Mais notre société affiliée switchplus continuera de proposer en tant que Registrar tous les services relatifs aux noms de domaine.

Est-il vrai que je risque de perdre mon nom de domaine si je manque le transfert?
C'est peu probable. Chaque détenteur de nom de domaine recevra plusieurs invitations: par la poste, par mail et même par courrier recommandé. Tout le monde aura, après la première invitation de SWITCH, trois mois à disposition pour transférer son nom de domaine.

Andreas Dudler

Le Dr. Andreas Dudler est directeur de SWITCH depuis mai 2012. Auparavant, le mathématicien diplômé était déjà président du Conseil de fondation de SWITCH et à titre principal CIO à l'EPF de Zurich.

La différence entre Registry et Registrar

Registry: organisation compétente en matière d'attribution des noms de domaine et gérant le Domain Name System (DNS) de manière centralisée.

Registrar: partenaire contractuel de la Registry et fournisseur de noms de domaine. Les Registrars sont en contact avec les détenteurs de noms de domaine et offrent des services supplémentaires tels qu'hébergement et e-mail.

Autres articles