Cette article est de la catégorie Corporate et du dossier Interconnexion

Interconnecté de toutes parts

L'interconnexion est la condition de la science et de l'innovation. SWITCH interconnecte le site de recherche de Suisse.

Texte: Christoph Witzig, publié le 08.10.2014

L'histoire de la fondation SWITCH est étroitement liée à la construction du réseau entre les hautes écoles suisses. SWITCH a dès le début relié le réseau scientifique à Internet – et ainsi, au monde entier. Ceci est essentiel pour la place de recherche de Suisse. Plus tard, la fondation a toujours su profiter des technologies informatiques d'avenir.
Voici dix ans, la fondation a fait un grand pas avec les "Dark Fibers": Elle a commencé à louer des fibres optiques et à exploiter elle-même les appareils optiques. SWITCH fait encore un grand pas ces jours-ci avec le projet ALPSTEIN. Après une soigneuse évaluation, SWITCH a sélectionné un fabricant à la fin de l'année dernière et commencé ce printemps à installer les nouveaux appareils optiques. Le projet sera achevé en été 2015. Le réseau sera alors en mesure de transporter des données à une vitesse de 100 Gbps sur 80 canaux différents. C'est la première pierre qui permettra à la recherche et à l'enseignement suisses de rester en tête également au niveau du réseau.

Nouvelles tendances dans la recherche et la pratique

Mais la technologie de réseau évolue très vite, et SWITCH fait toujours la distinction entre une mode éphémère et ce qui pourrait être utilisé en revanche demain dans l'infrastructure IT productive. Software Defined Network (SDN) et Network Function Virtualization (NFV) sont à l'ordre du jour et pourraient fort bien aboutir à de nouvelles possibilités entre Backbone et Data Centers. Avec ALPSTEIN, SWITCH en jette aujourd'hui la base.

Authentification et autorisation

Le réseau physique n'est cependant pas le seul service de SWITCH pour relier les hautes écoles entre elles. Il y a plus de dix ans, SWITCH a posé avec AAI la base d'une infrastructure nationale fédérée d'authentification et d'autorisation. Actuellement, les collaborateurs et étudiants de toutes les hautes  écoles suisses utilisent quotidiennement AAI et ont ainsi accès à plus de 800 services. Dans le développement et l'introduction d'AAI, SWITCH a joué un rôle de pionner au niveau européen; par la suite, de nombreux autres pays ont également introduit AAI. Ceci ouvre un nouveau type d'interconnexion: l'accès à des services dans des fédérations AAI d'autres pays – appelé en jargon technique "Interfédération". SWITCH dirige actuellement l'activité correspondante au projet GÉANT, qui assiste des groupes de recherche scientifique dans l'utilisation renforcée de services AAI au-delà des frontières nationales (voir page 10).

L'accès une vie durant

Au niveau national également, SWITCH développe AAI – avec la Swiss edu-ID, une identité à vie dans la recherche et l'enseignement. Avantage évident: les hautes écoles peuvent simplifier leurs processus précisément étant donné le postulat qui consiste à apprendre une vie durant – l'étudiant a la possibilité d'accéder aux services correspondants même après ses études; encore un type d'interconnexion dans le domaine universitaire suisse.

Collaboration en interconnexion

L'interconnexion exige la collaboration, et la collaboration favorise à son tour l'interconnexion – un cercle vertueux. SWITCH met à la disposition des membres des hautes écoles – bien entendu sur base AAI – divers services de collaboration: technologies d'assistance aux visioconférences et Online Meetings, la SWITCH Toolbox, des enregistrements de conférences, un portail vidéo et le tout nouveau service, SWITCHdrive: une alternative sûre aux services commerciaux de stockage sur Cloud, permettant la synchronisation de données sur divers appareils terminaux ainsi que l'accès ciblé par d'autres utilisateurs.

SWITCH Community

Mais SWITCH ne se concentre pas que sur l'interconnexion par l'informatique moderne. La fondation est surtout caractérisée du fait qu'elle met les membres des hautes écoles directement en contact les uns avec les autres. Cela s'exprime le mieux par la notion de "SWITCH Community". Dans le cadre de SWITCH Working Groups faisant partie de la SWITCH Community, des membres de toutes les hautes écoles suisses traitent de thèmes du domaine réseau et sécurité, les conditions de licences sont négociées en commun, des questions juridiques du domaine IT sont tirées au clair et bien d'autres choses encore. Par des projets coopératifs, il est développé et introduit de nouveaux services pour lesquels SWITCH, dans le passé, a pu assurer un appui financier par les groupements politiques des hautes écoles et les autorités fédérales.

Les réalisations de la SWITCH Community au cours des 20 dernières années prouvent que SWITCH a favorisé l'interconnexion au niveau national et international à bien des égards et de manière durable pour les hautes écoles suisses – et continuera de la faire au cours des années à venir.

Cet article a paru au Journal SWITCH octobre 2014
L'auteur
Christoph   Witzig

Christoph Witzig

Christoph Witzig travaille chez SWITCH depuis 2005 et dirige actuellement la division Central ICT Providers. Il a étudié la physique de haute énergie à l'EPF de Zurich, obtenu son doctorat au CERN à Genève et occupé diverses fonctions, entre autres également au USA.

E-mail
Autres articles