Cette article est de la catégorie Internet et domaines et du dossier Sécurité et stabilité

De combien de sécurité Internet a-t-il besoin?

OSCPT/LSCPT, sécurité et gouvernance Internet sont les points saillants dont discuteront des experts au Domain pulse.

Texte: Anja Eigenmann, publié le 19.01.2016

Au Domain pulse 2016 des 1er et 2 février à Lausanne, des spécialistes s'échangeront sur des sujet de haute actualité concernant les Top-Level Domains. Voici quelques points saillants:

  • L'expert de renom en matière de sécurité Mikko Hyppönen parlera de la situation actuelle des menaces sur Internet
  • Philipp Metzger, directeur de l'Office fédéral de la communication (OFCOM), exposera les différences entre le nouveau Top-Level Domain .swiss et .ch
  • Au panel consacré à OSCPT/LSCPT, des spécialistes s'entretiendront de la situation depuis différents points de vue
  • Sous la direction de l'expert allemand Wolfgang Kleinwächter, des représentants de la branche s'entretiendront du sujet Internet Governance
  • Sous la direction de Serge Droz, des experts en sécurité expliqueront comment maintenir la propreté de l'écosystème des domaines

Les deux journées seront dirigées par l'animatrice germano-américaine Dr. Melinda Crane.

Les vidéos ci-dessous des déclarations de quelques représentants montrent ce qu'on peut être impatient d'entendre au Domain pulse.


"Nous fermons autrement les yeux sur d'importants domaines de délit."

Thomas Hansjakob, procureur général du Canton de Saint-Gall à propos d'OSCPT/LSCPT.

"Nous montrons comment nous protégeons la place Internet de Suisse."

Serge Droz, spécialiste en sécurité de SWITCH, sur le panel "Maintenir la propreté de l'écosystème des domaines. Qui sont acteurs?"

"L'évolution générale dépendra de l'environnement politique."

Wolfgang Kleinwächter, expert en Gouvernance Internet, concernant le panel "Internet Governance Macrocosm".

Le Domain pulse

Cette manifestation est la conférence annuelle des Top-Level Domains de langue allemande .ch (Suisse), .de (Allemagne) et .at (Autriche). Elle est organisée depuis 2004 à tour de rôle dans un des trois pays par la registry correspondante nic.at, denic ou SWITCH. Cette année, SWITCH en sera l'hôtesse en tant que registry de .ch.

Autres articles