Cette article est de la catégorie Internet et domaines et du dossier Sécurité et stabilité

"On oublie que le grille-pain est un ordinateur."

Les experts en sécurité Mikko Hyppönen et Serge Droz discutent de la question de savoir où rodent les menaces de l'avenir sur Internet.

Texte: Anja Eigenmann, publié le 04.02.2016

Lors d'une pause du programme au Domain pulse 2016, l'orateur principal finlandais Mikko Hyppönen de la société F-Secure et Serge Droz de SWITCH, se sont entretenus des menaces sur Internet. Ils ont analysé la manière dont les risques de sécurité ont changé au cours du temps et où les futures menaces rôderont dans Cyberspace.

Tous deux sont d'accord pour dire que les risques Internet actuels sont en grande majorité le fait d'organisations criminelles dont le motif est le gain financier.

Tous deux voient également de grands dangers nous attendre avec "Internet of Things". Ici, des biens de consommation apparemment inoffensifs, comme des grille-pains ou panneaux solaires télécommandés, pourraient servir de porte d'entrée au réseau privé ou commercial. "L'internet des objets n'est pas l'objectif mais seulement la porte d'entrée", souligne Mikko Hyppönen.

Hyppönen met en garde contre les terroristes: ceux-ci pourraient envisager de s'attaquer aux infrastructures jusqu'ici sans intérêt pour les cybercriminels étant donné qu'elles ne permettent pas de faire de l'argent. Il songe ici aux installations de traitement des eaux, unités de production de denrées alimentaires, centrales électriques, etc., donc des installations commandées par ordinateur, qui sont critiques et vulnérables.

Droz et Hyppönen arrivent à la conclusion que nous devons trouver de nouveaux moyens de protéger nos systèmes. Même si ce n'est pas facile.

La vidéo ci-dessous est un extrait de l'entretien lors duquel les experts ont évoqué les défis de sécurité de l'avenir.

Présentation de Mikko Hyppönen
Annonce points saillants du Domain pulse
Programme du Domain pulse
Communiqué aux médias
 

 

Trouver de nouveaux moyens de protéger nos systèmes: Mikko Hyppönen (à gauche) et Serge Droz de SWITCH.
Autres articles