A propos de nous → 30 years

30 ans d’expérience pour un avenir prometteur

Les étapes du succès: des débuts d’Internet à l’identité valable une vie durant en passant par l’interconnexion des hautes écoles.

2016

SWITCH-CERT fête ses 20 ans d’existence

Philipp Metzger, directeur de l’OFCOM, au symposium «20 ans de SWITCH-CERT» (Photo SWITCH)

SWITCH-CERT a fêté son vingtième anniversaire le 21 septembre dernier avec un symposium. Le thème de cet événement s’intitulait «Histoire et avenir d’Incident Response».

En savoir plus

L'histoire de SWITCH-CERT

SWITCH remporte l’appel d’offres de .ch

Selon la communication de l’OFCOM, le dossier de SWITCH s'est distingué par la combinaison d'un excellent concept de lutte contre la cybercriminalité et d'un bon rapport qualité/prix. (Illustration SWITCH)

Le gain de l'appel d'offres pour la registry confirme le travail que SWITCH fournit depuis des années en faveur de la sécurité et de la stabilité de .ch et .li. En savoir plus

Composition représentative du Conseil de fondation

Conseil de fondation de SWITCH en composition représentative (Photo Giorgia Müller)

SWITCH adapte ses structures et ajoute 7 membres à son Conseil de fondation qui compte désormais 38 membres. En savoir plus

Unis contre le cybercrime

Mikko Hyppönen, expert en sécurité informatique, au Domain pulse (Photo SWITCH)

Au Domain pulse, des experts Internet et faiseurs d'opinion se sont réunis à l'École polytechnique fédérale de Lausanne afin de discuter des sujets essentiels de la surveillance, de la sécurité et de la gouvernance d'Internet. Avec le domaine sûr .ch et une loi sur la manière de procéder en cas de malware, la Suisse joue un rôle exemplaire. Evénement phare: le discours de Mikko Hyppönen, expert en sécurité informatique.
En savoir plus

Travail communautaire

Le travail communautaire de SWITCH est réparti en 17 groupes différents comprenant chaque année quelque 1400 personnes. (Photo SWITCH)

SWITCH est une entreprise qui se distingue de manière considérable des autres sociétés, car elle travaille en partenariat avec ses clients. Ce partenariat se traduit par une forte implication des clients dans la création et l'optimisation des services. Ensemble, ils forment la communauté SWITCH, répartie en différents groupes de travail. En savoir plus

2015

Transfert de la vente directe de noms de domaines

Instruction de transfert détaillée pour les détenteurs de noms de domaines (Illustration SWITCH)

La fondation SWITCH cessera dès le début de janvier 2015 la vente de noms de domaine .ch et confiera progressivement l'encadrement des clients à ses partenaires commerciaux, les Registrars. Ce changement est basé sur la nouvelle Ordonnance sur les domaines Internet (ODI). En savoir plus

Mise en ligne de SWITCH edu-ID

Bâtiment principal de la Haute Ecole Spécialisée de la Suisse du Nord-Ouest à Windisch (Photo Alex Spichale)

Le pilote de l’identité universitaire SWITCH edu-ID va être mis en ligne. C’est une amélioration considérable de SWITCHaai, l’infrastructure à succès d’authentification et d’autorisation. En savoir plus

Début de l’utilisation des services virtuels

Capacités de calcul et de stockage pour les services virtuels SWITCHengines et SWITCHdrive (Photo Frank Brüderli)

Les services virtuels SWITCHengines et SWITCHdrive ont allégé la charge des hautes écoles grâce à des capacités flexibles de calcul et de stockage. SWITCHengines sont des machines virtuelles dont la capacité est réglable sur simple pression d’un bouton. SWITCHdrive permet aux utilisateurs de synchroniser et de partager des documents. Les données sont stockées en toute sécurité sur des serveurs personnels situés en Suisse. En savoir plus

SWITCH gagne le prix de la sécurité pour .ch

Remise des prix à Bruxelles: Urs Eppenberger, responsable du domaine Commercial Customers de SWITCH (deuxième en partant de la gauche), avec Andreas Musielak, Chief Operating Officer de DENIC, et Richard Wein, Chief Executive Officer de nic.at. (Photo CENTR)

SWITCH et ses pendants en Autriche (nic.at) et en Allemagne (denic) ont reçu une distinction pour leurs efforts communs en vue de protéger le Domain Name System. Ils ont obtenu le prix de la sécurité du Council of European National Top Level Domain Registrie (CENTR). En savoir plus

2014

100 gigabits par seconde

Après l’extension à toute la Suisse de l’infrastructure à fibre optique, le nouveau réseau SWITCHlan atteint désormais une vitesse de transfert de 100 gigabits par seconde et conserve en permanence des réserves de performances. En savoir plus

Création de la Swiss Internet Security Alliance SISA

Les représentants des membres fondateurs de la SISA (Photo SWITCH)

SWITCH est un membre fondateur de la Swiss Internet Security Alliance (SISA). La place Internet de Suisse doit devenir la plus propre du monde grâce à des efforts communs avec les entreprises du secteur financier et de celui des télécommunications. En savoir plus

Le CERN rejoint la fédération AAI

L’accélérateur de particules du CERN, le "grand collisionneur de hadrons" (LHC) (Photo: istockphoto.com/xenotar)

Le CERN a désormais recours à SWITCHaai pour simplifier l'accès aux services online. L'infrastructure d'authentification et d'autorisation (AAI) connecte les chercheurs du monde entier par un unique login. En savoir plus

Infrastructure critique

Plus de 60 ordinateurs répartis dans le monde entier permettent que les sites Internet puissent être appelés très rapidement, même ceux situés dans des endroits reculés. (Illustration: Christoph Frei)

Tout le monde pense qu’Internet est stable et ne peut pas connaître de défaillances. Or, une panne entraînerait l’arrêt de nombreux secteurs de la vie quotidienne. C’est le constat du Conseil fédéral, qui classe Internet parmi les infrastructures critiques. SWITCH a réussi avec brio le test d’exploiter une infrastructure critique pour la Suisse tout en réussissant à garantir la sécurité et la stabilité de cette dernière. Et ce n’est pas un hasard, puisque SWITCH porte pour ainsi dire la sécurité et la stabilité dans ses gènes. En savoir plus

2013

SWITCH remporte le prix d’honneur Best of Swiss Web

De g. à d.: Les gérants de SWITCH reçoivent le prix d’honneur: Bernhard Plattner, Peter Gilli, Andreas Dudler et Thomas Brunner avec l’animateur Dani Fohrler (tout à gauche). (Photo Peter Neff)

Pour la première fois dans l’histoire de la «Best of Swiss Web Association», le prix d’honneur a été attribué à une organisation et non à une personne: SWITCH. Le jury a justifié ce choix par le fait que SWITCH fournit des services fiables en tant que centre de compétences informatique depuis plus de 25 ans, tant pour les hautes écoles suisses que pour l’industrie Internet à l’échelon national.

Les services parlementaires misent sur le savoir-faire de SWITCH-CERT

200 conseillers nationaux et 46 conseillers aux Etats sont pris en charge par les services parlementaires. (Photo Services parlementaires 3003 Berne)

Les services parlementaires sont chargés de veiller à ce que le fonctionnement du Parlement soit également stable et sûr du point de vue informatique. Ils en appellent aux compétences spécialisées de SWITCH pour les aspects de sécurité. 200 conseillers nationaux et 46 conseillers aux Etats sont soutenus par les services parlementaires.

2012

Contrat avec la Principauté du Liechtenstein pour .li

De g. à d.: Constantin Tönz, Directeur SWITCH; Kurt Bühler, responsable de l’Office de la Communication; Thomas Brunner, Managing Director SWITCH. (Photo SWITCH)

De longue date, la bonne collaboration qui existe entre la Principauté du Liechtenstein et SWITCH génère un nouveau contrat pour l’opération d’enregistrement du domaine ".li".

Nouveau centre de compétences pour les questions d’achats dans le domaine informatique

Réunion du Working Group SWITCHprocure dans la coupole de l’Université de Berne (Photo SWITCH)

SWITCHprocure, le nouveau centre de compétences pour les questions d’achats dans le domaine informatique, fournit aux hautes écoles de meilleures conditions, des clauses contractuelles uniformes, un service centralisé de contact et de coordination, ainsi qu’une transparence totale. En savoir plus

2011

SWITCHaai comme modèle international

SWITCH Journal octobre 2011

Au niveau international, SWITCHaai suscite également un vif intérêt. A travers le monde, de plus en plus de pays mettent ainsi en place de telles infrastructures et les développent. Le passe-partout pour toutes les grandes écoles dans le monde est mis en place avec la participation de SWITCH, dans le cadre d’eduGAIN.

SWITCH Journal octobre 2011

2010

Lutte contre l’utilisation frauduleuse de domaines

Le tableau montre que parmi les registries européennes à politique ouverte, .ch occupe la première place au niveau de la sécurité. (Chiffres: Architelos)

Le processus lié aux logiciels malveillants est inscrit dans la loi via l’Ordonnance sur les ressources d’adressage dans le domaine des télécommunications, aujourd’hui remplacée par l’Ordonnance sur les domaines Internet (ODI). Il autorise SWITCH à retirer rapidement des sites .ch infectés. C’est un pionnier dans son genre et une condition permettant au domaine .ch de devenir l’un des plus sécurisés au monde.

Interview de Radio Zürisee au sujet de la modification législative avec le chef de la sécurité de SWITCH, Serge Droz.

2009

Création de switchplus

L’équipe de départ de switchplus (de g. à d.): Wolfram Schmidt (gérant), Gaby Lörtscher et René Maurer (Photo SWITCH)

SWITCH fonde la filiale switchplus ag afin d’offrir aux clients d’autres services Web et de messagerie en plus des noms de domaines .ch et d’autres extensions de domaines.
Site web de switchplus

2007

Promotion des compétences de la relève

Remise des prix du SWITCH Junior Web Award au Kongresshaus de Zurich (Photo Frank Brüderli)

Plus de 100 classes et 2000 élèves de Suisse participent pour la première fois au tout nouveau SWITCH Junior Web Award. Le concours de sites Internet encourage les compétences dans le domaine de la création de sites Web, mais pas seulement.

Vidéo de la remise des prix 2013

2002

Réglementation de .ch

Bâtiment OFCOM à Bienne (Photo OFCOM)

L’enregistrement et la gestion des noms de domaines ".ch" sont réglementés dans le cadre de l’ "Ordonnance sur les ressources d’adressage dans le domaine des télécommunications" (ORAT). Depuis avril, c’est l’Office fédéral de la Communication (OFCOM) qui se charge de cette tâche et a décidé de confier à SWITCH la responsabilité des noms de domaines pour cinq nouvelles années.

2001

Des gigabits pour les hautes écoles

Nouvelles fibres optiques le long de l’autoroute à Effingen (Photo SWITCH)

Lancement de la fibre optique noire pour les hautes écoles suisses: l’autoroute de l’information, dont la vitesse est de 2,5 GB/s, est mise en service: disposée le long de l’autoroute Genève-Lausanne-Berne-Bâle-Zurich, SWITCHlan relie les sites suivants: CERN, Université de Lausanne, Université de Berne, Université de Bâle et EPF Zurich.

2000

En étendant les services de SWITCH aux hautes écoles spécialisées et pédagogiques suisses, ces dernières sont désormais également reliées au réseau scientifique SWITCHlan.

1996

Démarrage de SWITCH-CERT

Hannes Lubich, ancien collaborateur de SWITCH, fonde SWITCH-CERT. (Photo SWITCH)

SWITCH-CERT, la première Computer Emergency Response Team de Suisse démarre ses activités opérationnelles.

1990

SWITCH devient le premier "Internet Service Provider" de Suisse et le service d’enregistrement pour ".ch".

Comme Internet n’en est qu’à ses débuts dans le pays, les demandes de noms de domaines se comptent encore sur les doigts d’une main. Seules les universités suisses et quelques grandes entreprises ont déjà accès à Internet. Un seul nom de domaine existe alors par entreprise, les règles d’attribution globales ne prévoyant pas du tout d’inclure les personnes privées comme détenteurs.

Les 3 premiers noms de domaines ".ch":

  1. cern.ch
  2. switch.ch
  3. ethz.ch

 

1989

Naissance SWITCHlan

Naissance du réseau des hautes écoles SWITCHlan, pourvu d’une bande passante maximale de 128 Kbits/s. SWITCH équipe ainsi la Suisse de l’accès à l’Internet.

La première mise en place du réseau SWITCHlan (Graphique SWITCH)

1987

Création de la fondation SWITCH

Extrait de l’acte de fondation de SWITCH

Le 22 octobre, les représentants de la Confédération suisse et des huit cantons gérant des hautes écoles (Bâle-Ville, Berne, Fribourg, Genève, Neuchâtel, St-Gall, Vaud et Zurich) signent l’acte de fondation de "SWITCH - Services de téléinformatique pour l’enseignement et la recherche".

Naissance de ".ch", le domaine de premier niveau de la Suisse

Bernhard Plattner amène .ch en Suisse. (Photo EPF Zurich / Inken De Wit)

Son "père" est Bernhard Plattner, professeur à l’EPF. Le 20 mai 1987, il charge l’autorité compétente (l’"Internet Assigned Numbers Authority" (IANA)) d’inscrire l’entrée du domaine ".ch" dans le "Domain Name System".

Peu après, Bernhard Plattner devient gérant provisoire de SWITCH et transmet .ch à la fondation. Depuis, SWITCH n’est pas seulement chargée de mettre en place un réseau suisse destiné aux hautes écoles et à la recherche, mais elle a également la responsabilité du domaine ".ch".

 

 

haut de la page
Articles de SWITCH