Nouvautés

Tom Kleiber devient directeur de la fondation SWITCH

Tom Kleiber succédera à Andreas Dudler, qui se retire de ses fonctions de directeur de SWITCH après neuf années de service et prendra sa retraite fin 2021. Tom Kleiber prendra ses fonctions au 1er janvier 2021.

Publié le 05.06.2020

Depuis 30 ans, Tom Kleiber se consacre avec passion au secteur des TIC et au paysage éducatif. En tant qu’entrepreneur et consultant en numérisation, il est aujourd’hui CEO et membre fondateur de Zetamind SA, société dans laquelle il s’engage en faveur d’une utilisation responsable des données. Auparavant, il a occupé divers postes de direction dans de grandes entreprises telles que Siemens, Alcatel et, dernièrement, en tant que membre de la Direction générale de Microsoft Suisse. En qualité de CEO, il a dirigé la société connectis AG, fournisseur de services TIC, qui comptait 350 collaborateurs.

Tom Kleiber est titulaire d’un diplôme d’ingénieur HES en génie électrique et ingénieur en économie. Âgé de 53 ans, il détient également un Master in Applied Ethics de l’Université de Zurich. «Je suis très heureux de soutenir la numérisation du paysage de formation suisse grâce à des solutions innovantes en collaboration avec l’équipe engagée de SWITCH», déclare Tom Kleiber à propos de ses nouvelles fonctions.

Lors de sa réunion du 4 juin 2020, le Conseil de fondation de SWITCH a élu Tom Kleiber à la succession d’Andreas Dudler. Le président du Conseil de fondation, Peter Kofmel, se réjouit également de cette élection. «Avec Tom Kleiber, nous acquérons non seulement un expert confirmé dans le domaine des TIC et de la formation en Suisse, mais aussi un entrepreneur expérimenté et disposant d’un excellent réseau.»

Andreas Dudler prendra sa retraite fin 2021. Au cours des neuf dernières années, il a largement contribué à façonner la fondation SWITCH en tant que directeur et, avant cela, en tant que président du Conseil de fondation. Sous sa direction, SWITCH a non seulement lancé de nouvelles prestations telles que les services cloud, l’identité des hautes écoles valable à vie ou encore l’acquisition centralisée de logiciels pour les hautes écoles, mais a aussi fortement développé ses services de réseau et de sécurité et a sécurisé et pérennisé le registre «.ch». «Je tiens à remercier de tout cœur Andreas pour les services qu’il a rendus à la fondation et à ses destinataires et je lui souhaite une belle retraite bien méritée», a déclaré Peter Kofmel.