Le connectome passe en phase pilote

Un prototype doit valider les cas d’utilisation et certaines parties de l’architecture du connectome des données de recherche.

Texte: Cornelia Puhze, publié le 03.03.2020

À l’avenir, le connectome doit relier, protéger et rendre accessibles et utilisables les données de recherche pour tous les destinataires. Une vision à plusieurs niveaux, qui se concrétise désormais dans une première phase de mise en œuvre avec les partenaires DaSCH, FORS, EPFL Blue Brain, eXascale Infolab, SATW, SAGW et SDSC.

Le prototypage accorde la priorité aux besoins des chercheurs en tant que futurs utilisateurs.  Les partenaires développent donc les cas d’utilisation dans des ateliers en collaboration avec les chercheurs. L’architecture, qui a été conçue dans le SWITCH Innovation Lab «Technologies pour un connectome des données de recherche», devra ensuite être validée sur la base de cas d’utilisation concrets.

Une enquête réalisée auprès d’experts dans le cadre du SWITCH Innovation Lab «Traçabilité de la qualité des données» a servi de base supplémentaire pour le connectome. L’étude SATW documente l’état des connaissances et les défis en matière de qualité dans la gestion des données de recherche.

Architecture du connectome

Le professeur Philippe Cudré-Mauroux, eXascale InfoLab, a développé une architecture possible pour le connectome, basée sur les meilleures pratiques de la recherche et de l’économie pour les données de recherche interconnectées. Dans la phase pilote, les données des recueils de recherche FORS, DaSCH et autres seront reliées entre elles. L’illustration suivante présente le processus de passage des données de recherche dans le système logiciel, leur vérification et leur mise en relation.

Cette solution doit servir de prototype pour que les chercheurs puissent tester eux-mêmes les cas d’utilisation.

Directives et normes pour la qualité des données de recherche

Dans le SWITCH Innovation Lab, la SATW a recueilli l’avis de spécialistes afin d’enregistrer l’état actuel des connaissances et des mesures mises en place pour la traçabilité de la qualité des données dans différents domaines de recherche.

L'étude montre clairement que des normes et des conditions cadres uniformes pour les données de recherche pourraient soulager et soutenir les chercheurs. Grâce à des processus clairement définis et automatisés, la qualité des données a pu être assurée et les chercheurs ont pu rendre leurs résultats plus facilement accessibles et utilisables par leurs pairs.

Esther Koller-Meier, SATW

Les résultats illustrent le besoin d’accessibilité des données de recherche, de processus automatisés et de métadonnées documentées. L’authenticité, l’intégrité et l’indiscutabilité sont également des aspects fondamentaux pour la traçabilité de la qualité des données. Des directives et des normes devraient être établies en ce sens. Tous ces aspects sont d’une importance capitale pour la réalisation de la vision d’un connectome des données de recherche pour la Suisse.

Les partenaires du connectome:

 

DaSCH FORS EPFL Blue Brain eXascale Infolab
SATW SAGW  SDSC SWITCH
Autres articles