En avant vers de nouveaux domaines de connaissance

Comment SWITCH traite-t-elle les nouvelles thématiques d’importance stratégique dans lesquelles elle ne dispose pas des compétences requises? La réponse réside dans les «Innovation Labs».

Texte: Sebastian Sigloch, publié le 29.05.2020

Il n’est pas rare que la gestion de l’innovation soit confrontée à des situations impliquant de nouveaux domaines thématiques. Souvent, à ce stade, les questions ouvertes sont plus éloquentes que leurs réponses, surtout si l’organisation ne dispose elle-même ni du savoir-faire, ni des compétences nécessaires pour y répondre. Trouver des réponses à ces questions devient particulièrement important lorsqu’il s’agit de thématiques de portée stratégique. Alors, comment traiter de nouvelles thématiques stratégiquement pertinentes si l’on n’est pas soi-même expert en la matière?

Une de nos ambitions est d’encourager l’innovation de manière agile et dans le cadre d’échanges approfondis avec des porteurs de savoir-faire de la fondation et des communautés spécialisées. Pour progresser plus efficacement vers de nouveaux domaines de connaissance, nous avons créé les SWITCH Innovation Labs. Ces instruments permettent à SWITCH de travailler de manière agile et rapide sur des sujets prometteurs en rapport avec l’orientation stratégique globale de SWITCH, en collaboration avec des membres de la communauté disposant du savoir-faire et des compétences nécessaires.

Avec le «connectome des données de recherche», SWITCH poursuit la vision de rendre les données de recherche distribuées largement accessibles et utilisables (ultérieurement). Afin de concrétiser cette vision, SWITCH a, dans un premier temps, lancé deux Innovation Labs sur le thème de la gestion des données de recherche: «Traçabilité de la qualité des données» et «Les technologies au service d’un connectome des données de recherche».

La traçabilité de la qualité des données constitue une condition préalable à un connectome des données de recherche. Afin d’obtenir un premier aperçu de ce nouveau domaine thématique, nous avons fait équipe avec l'académie suisse des sciences techniques. Les résultats révèlent l’importance de l’automatisation, de la documentation des métadonnées et du travail collaboratif.

Dans le deuxième Innovation Lab, l’eXascale Infolab de l’Université de Fribourg a évalué des technologies au service d’un connectome des données de recherche. À présent, les résultats sont intégrés dans la mise en place d’un projet pilote en coopération avec sept partenaires de la communauté des hautes écoles. Ce projet pilote est en cours de réalisation.

Le travail de nos Innovation Labs commence par la définition commune des questions et des objectifs. Ensuite, nos partenaires des laboratoires travaillent de manière agile sur les résultats, en toute autonomie, mais en échange étroit avec la fondation, tandis que SWITCH coordonne les activités et établit, le cas échéant, des liens entre les activités connexes. Nos partenaires des laboratoires recourent également à leurs propres réseaux pour répondre aux questions. Ainsi, des communautés thématiques naissent au-delà des résultats des laboratoires. En règle générale, un SWITCH Innovation Lab dure entre deux et cinq mois.

Les résultats des SWITCH Innovation Labs ne débouchent pas nécessairement sur des produits ou des services. Il s’agit plutôt d’acquérir des connaissances, de transférer du savoir-faire et de créer des partenariats à plus long terme sous la forme de communautés thématiques. En plus des deux Innovation Labs cités, d’autres sont en cours de planification ou de mise en œuvre sur la gestion des données de recherche, sur la sécurité et sur le thème Trust & Identity.

 

L'auteur
Sebastian   Sigloch

Sebastian Sigloch

Sebastian Sigloch a rejoint SWITCH en février 2015 en tant qu’Innovation & Business Developer Manager. Il est titulaire d’un doctorat en Internet Economics de Cambridge, d’un diplôme en Business Development de l’Ecole supérieure de commerce de Clermont-Ferrand, et d’un diplôme en Business Information Technology de l’Université de Reutlingen.

E-mail

Koller-Meier

Esther Koller-Meier

Secrétaire générale adjointe,
Académie suisse des sciences techniques SATW

«Les Innovation Labs sont des collaborations étroites entre SWITCH et les partenaires des laboratoires. Les échanges réguliers dans le cadre des laboratoires permettent une réflexion constante sur les résultats obtenus et, le cas échéant, un ajustement précoce des objectifs. C’est ce qui fait le succès de cette approche.»

 

Cudre-Mauroux

Philippe Cudré-Mauroux

directeur de l’eXascale Infolab,
Université de Fribourg

«Répondre aux questions d’un Innovation Lab requiert non seulement ma propre expertise technique, mais aussi mon réseau personnel et la participation de toute la communauté d’experts compétents, tant au niveau national qu’international.»

SWITCH Journal

Cet article a été publié dans le SWITCH Journal, édition mai 2020.

SWITCHJournal-Front_202005

Télécharger pdf

Autres articles