Cette article est de la catégorie Services et du dossier Sécurité et stabilité

Une mise en réseau globale permettant la sécurité

SWITCH est synonyme de plus de sécurité dans le monde numérique. En tant qu’exploitante d’infrastructures critiques, la structure a dû réussir de nombreux tests au fil des ans. Cela lui a valu de gagner un maximum de respect et de confiance.

Texte: Frank HerbergGuido Biland, publié le 18.04.2017

Dans le monde numérique, les attaques insidieuses sur ordinateur font partie du quotidien depuis fort longtemps. Certes, les mises à jour permanentes de logiciel et le flot d’e-mails suspects sont agaçants, mais doit-on pour autant remettre en cause la sécurité informatique?

.ch jouit d’une excellente réputation, spécialement dans le domaine de la sécurité.

Philipp Metzger, directeur de l’OFCOM

Il s’agit en tout cas de faire face à la réalité: pendant que vous lisez ces lignes de façon décontractée, d’autres, en ce moment même, réfléchissent ardemment aux éventuelles failles de sécurité – des gens de talent, comme vous, mais au service d’un autre modèle économique: la fraude, le vol, le recel, l’extorsion, la manipulation. Vous êtes peut-être leur prochaine cible. Il se peut même que vous l’ayez déjà été sans le remarquer. Les méthodes employées deviennent à cet égard de plus en plus sophistiquées. Et la cybercriminalité organisée cause déjà à certaines régions d’Europe plus de dommages que le crime conventionnel.

Les cybercriminels: sans foi ni loi

La menace va-t-elle empirer? Elle va en tout cas se complexifier. Deux tendances qui se recoupent mettent en effet au défi les responsables de la sécurité: les cybercriminels travaillent de façon toujours plus professionnelle et ciblée. On parle par ailleurs entre-temps de cette spécialité comme d’une filière économique florissante, qui n’obéit qu’à une seule règle: l’absence de règles. La numérisation qui affecte de plus en plus de domaines de la vie, représente la seconde tendance observée. Or, la dépendance à l’informatique et les cibles augmentent proportionnellement à ladite numérisation. Et les dommages y relatifs grimpent en flèche.

Une collaboration renforcée

Comment se prémunir contre un tel risque? Le seul moyen judicieux d’y répondre est de mettre en place une collaboration renforcée. Les experts en sécurité de SWITCH le font aux niveaux national et international depuis les débuts d’Internet. SWITCH a acquis son précieux savoir dans l’évaluation de cyberrisques et dans la lutte contre les attaques en exerçant ses activités-clés, que sont l’exploitation du réseau national des hautes écoles SWITCHlan et la gestion des domaines de premier niveau .ch et .li.

.ch, le domaine de premier niveau le plus sûr d’Europe

La Computer Emergency Response Team (CERT) est spécialisée dans la sécurité des infrastructures réseau et DNS. Elle doit son excellente réputation à des prestations pionnières couronnées de succès, ainsi qu’à des coopérations intelligentes, des processus efficaces, des relations actives avec des organisations propres internationales et à une coopération fructueuse de longue date avec des banques. SWITCH peut dès lors se targuer d’avoir fourni un travail exceptionnel pour le domaine Internet de la Suisse. En 2015, les services d’enregistrement DENIC, nic.at et SWITCH ont été primés par le Conseil des Registres Européens de Noms de Domaine Nationaux de Premier Niveau (CENTR) pour leur coopération porteuse d’avenir en matière de sécurité. La même année, les résultats d’une enquête menée par l’entreprise américaine Architelos révélaient que .ch était le domaine de premier niveau le plus sûr d’Europe.

SWITCH jouit comme nulle autre organisation de la confiance de la communauté des hautes écoles, ainsi que de celle des instances officielles et de l’économie, et c’est là une opportunité à saisir. La Suisse a en outre plus que jamais besoin d’un centre de compétences expert en coopération et digne de confiance, qui soit à la hauteur des défis à venir en matière de sécurité. SWITCH entend donc résolument continuer à développer son savoir-faire et à multiplier les coopérations avec les services fédéraux concernés et l’économie suisse. D’autant plus que la demande augmente.

 

En savoir plus:
Site web SWITCH-CERT (https://switch.ch/security/)
Dossier sur le sujet (https://www.switch.ch/dossiers/securityandstability/)
Security Blog (https://securityblog.switch.ch/)
Autres articles