SWITCHedu-ID dans le paysage de l’identité numérique

Les identités numériques sont des outils qui aident les utilisateurs à accéder à des services. Pourquoi SWITCH et la SWITCH edu-ID sont les bons choix pour le secteur suisse de la recherche universitaire, de l’enseignement et bien plus? Et comment s’intègrent-elles dans le paysage de l’identité numérique qui offre de nombreux autres services similaires?

Texte: Christoph Graf, publié le 28.09.2018

Les identités numériques simplifient grandement nos vies numériques. Un seul enregistrement avec de nouvelles qualifications suffit pour accéder à de nombreux services – il n’est pas nécessaire de se réenregistrer.

Une mise en garde toutefois: étant donné que ces identités numériques transportent des informations des utilisateurs entre des fournisseurs de données et des services, elles créent inévitablement des informations de profilage comme sous-produit, par exemple quels utilisateurs ont accédé à quels services et à quel moment. Il faut donc faire preuve de prudence lors du choix d’un partenaire de service. Les services «gratuits», où vous «payez avec vos données», ne sont peut-être pas le meilleur choix. La structure de gouvernance de la fondation SWITCH garantit qu’elle est et qu’elle restera soumise aux règles fixées par les hautes écoles suisses elles-mêmes.

Formation tout au long

Un groupe de travail interuniversitaire a défini de nouveaux principes de gestion d’identité pour répondre aux tendances importantes de la communauté universitaire: la formation tout au long de la vie, la mobilité croissante et la collaboration. Ce concept a ensuite été repris dans la «stratégie nationale» de swissuniversities. Le service SWITCH edu-ID met en œuvre ce concept en complément de la plateforme SWITCHaai qui a déjà fait ses preuves, afin de former le cœur de la solution de gestion d’identité pour le secteur universitaire suisse.

L’avantage clé est une identité unique et persistante qui permet aux utilisateurs d’accéder à des services pertinents pour les établissements d’enseignement supérieur suisses. Lors du retour à la haute école pour la formation continue, la SWITCH edu-ID existante accélérera le processus d’inscription. Les hautes écoles elles-mêmes profitent également de la possibilité de simplifier leurs processus administratifs. En outre, de nouveaux éléments de service ajoutés à la plateforme d’identité SWITCH edu-ID, fournie de manière centralisée, sont immédiatement mis à la disposition des hautes écoles, ce qui ne demande que peu d’efforts et offrira d’autres avantages au fil du temps.

Pour profiter pleinement de la SWITCH edu-ID, les hautes écoles doivent entreprendre la planification et la mise en œuvre de l’adoption avec l’aide de SWITCH. Cela relie le système de gestion d’identité de la haute école à la SWITCH edu-ID hébergée de manière centralisée et veille à ce que tous les utilisateurs puissent accéder à une identité SWITCH edu-ID. Cette adoption se fait haute école par haute école et sera soutenue par des subventions de projets de swissuniversities jusqu’en 2020. Les hautes écoles peuvent définir le calendrier individuellement pour s’aligner sur d’autres projets. 

Compatible au niveau international

La recherche ne s’arrête pas aux frontières nationales; depuis de nombreuses années déjà, le service «interfédération» de GÉANT, eduGAIN, soutient la collaboration internationale en matière de recherche et d’enseignement au niveau mondial. SWITCH edu-ID est totalement compatible avec ce service.

Un écosystème actif de gestion d’identité existe également en dehors du monde universitaire en Suisse, et SWITCH étudie les possibilités de collaboration avec d’autres services émergents. SWITCH travaille actuellement avec SwissSign pour identifier des scénarios d’interfonctionnement mutuellement avantageux entre SWITCH edu-ID et SwissID. Cela pourrait inclure les fonctions de la future e-ID numérique suisse reconnue par l’État.

Le projet FIDES mené par educa.ch vise à créer une fédération d’identité des écoles suisses. SWITCH est représentée au sein du comité de projet et participe à des ateliers techniques afin de coordonner au mieux les deux fédérations d’identité.

SWITCH edu-ID – la solution d’identité pour le secteur de la recherche et de l’enseignement en Suisse.

L'auteur
Christoph   Graf

Christoph Graf

Christoph Graf a obtenu son diplôme d'ingénieur-électricien à l'EPF de Zurich en 1986. Il a débuté chez SWITCH en 1991. Après avoir été chez DANTE à Cambridge, il est revenu chez SWITCH en 1998. Il est actuellement le chef de programme SWITCH edu-ID.

E-mail

SWITCH edu-ID

Autres articles