Cette article est de la catégorie Divers 

L'e-assessment: de la vision à la pratique

Les "eduhub days" se sont déroulés le 9 et le 10 février à l'Université de la Suisse italienne (USI). Le sujet tendance de l'e-assessment a rassemblé des spécialistes de l'e-learning de plus de 30 organisations.

Texte: Nathalie RothGuido Biland, publié le 01.03.2017

Pour la 9e édition des eduhub days, le comité du programme, recruté chaque année par SWITCH via l'Educational Technology Working Group (ETWG), a voté pour le thème "E-assessment from vision to practice: exploring new scenarios". L'intérêt manifesté par la communauté de l'e-learning suisse a été considérable: pour les 21 interventions prévues, 28 contributions ont été envoyées. L'espace était par ailleurs un peu étroit pour accommoder le nombre record de 148 inscriptions. La perspective d'efficacité et de confort dans l'organisation, le déroulement et la notation des examens a motivé des participants de toute la Suisse à se rendre à Lugano.

Un échange d’expériences intense

Le degré d'expérience dans le domaine de l'e-assessment semble particulièrement élevé dans la communauté. Les sessions "Show & tell" ont apporté une vue d'ensemble des outils, méthodes et scénarios existants et éprouvés. Des expériences concrètes au sein des hautes écoles suisses ont par ailleurs été présentées dans le cadre des "Semi-Plenaries". De plus, l'intervention de Jacqueline Gasser-Beck, directrice de

l'IRP-HSG de l'Université de Saint-Gall, sur le thème "Legal Framework for e-assessments – why security issues, personal data protection and copyrights matter" a été particulièrement intéressante.

Quant aux sessions "Debate & open questions", elles ont traité de scénarios qui pourraient devenir réalité dans un futur proche au sein des hautes écoles suisses.

Enfin, les nombreuses interventions ont clairement mis en exergue à quel point le thème de l'e-assessment est lié à d’autres thématiques de l'e-learning. Quelques mots-clés à ce sujet: Moodle, BYOD, classe inversée, e-portfolio, authentification, apprentissage en équipe, mobile learning, composants d'infrastructure, certification. Les expériences réalisées avec l'application Safe Exam Browser ont également suscité de nombreuses discussions (voir encadré).

Intervenants principaux venus d’Allemagne et d’Australie

Les participants ont puisé beaucoup d'inspiration des deux exposés principaux. Jürgen Handke, professeur de l'institut de lettres et civilisations anglaises et américaines de l'université Philipps de Marbourg, a traité le sujet "eEducation in the 21st century: new approaches towards learning, teaching and assessment". Des expériences y sont déjà réalisées avec des robots en tant qu'examinateurs. Le lendemain, Geoffrey Crisp, professeur et député vice-président d'université (éducation) à l'université de Nouvelle-Galles du Sud à Sydney, a présenté le sujet "Assessing for quality decision making". Ces exposés sont publiés sur SWITCHtube.

Présentations: https://tube.switch.ch/channels/95772335
Informations sur l'événement: https://www.eduhub.ch/events/eduhub-days/eduhub-days-2017/

Safe Exam Browser

Safe Exam Browser (SEB) est une application sécurisée de navigateur permettant de réaliser en toute fiabilité des examens en ligne sur des systèmes dits Learning Management Systems (LMS). Le démarrage de l'application SEB met un simple ordinateur Windows ou MacOS-X en un mode dit de "kiosque" et le transforme ainsi temporairement en un poste de travail sécurisé. SEB règle l'accès aux aides de travail telles que des fonctions de système et d'autres sites Internet et programmes, empêchant ainsi l'utilisation de ressources non autorisées pendant un examen.

SWITCH a fondé en 2016 le consortium SEB avec l'EPF de Zurich afin de favoriser le développement des technologies open source pour l'e-assessment.

L'engagement de SWITCH pour des examens en ligne sûrs

 

Autres articles