À la recherche d’un brise-glace

La tendance à l’octroi de licences basé sur l’utilisateur place les hautes écoles devant de nouveaux défis. Grâce au SWITCH edu-ID intégré, SWITCHhub apporte des simplifications et des mécanismes de contrôle décisifs pour les hautes écoles.

Texte: Sarah El Amin, publié le 26.04.2019

En soi, l’octroi de licences est complexe. Dans l’environnement universitaire, la complexité s’accroît encore plus. Les cas d’application sont si variés qu’ils ne peuvent que difficilement être reproduits dans un contrat de licence standard. Depuis 2012, SWITCHprocure soutient les hautes écoles suisses dans ce contexte et négocie des accords-cadres avec les plus grands éditeurs de logiciels, comme Microsoft et Adobe.

Tendance à l’octroi de licences basé sur l’utilisateur

Même lorsque la problématique de la conformité est laissée de côté, le déploiement et la distribution des logiciels constituent un casse-tête pour les responsables. La tendance actuelle que suivent les éditeurs de logiciel commerciaux consiste à octroyer des licences basées sur les utilisateurs. Pour ce type de licence, les utilisateurs doivent être administrés dans une console spécifique à l’éditeur du logiciel. La plupart du temps, le logiciel peut être installé sur plusieurs appareils alors que l’utilisateur doit s’identifier au travers d’un mécanisme de connexion. La société Adobe y est déjà passée: les produits de Creative Cloud (CC) 2019 sont disponibles uniquement sous forme de licence basée sur l’utilisateur. Quiconque ne souhaite pas basculer à cette nouvelle forme d’octroi de licence doit se contenter de la dernière version (CC 2018).

SWITCHhub comme place de marché

Compte tenu de la quantité d’éditeurs sur le marché et du nombre d’utilisateurs dans une haute école, il devient vite clair que l’octroi de licences basé sur les utilisateurs est chronophage. SWITCHhub devrait permettre de régler ce problème et devrait notamment servir de place de marché pour les services commerciaux, académiques et SWITCH dans les hautes écoles. Fin 2018, SWITCH a mis en place une distribution centrale de logiciels sur le SWITCHhub. Depuis, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts. Une solution s’est établie pour le cas d’application concret de l’octroi de licences Adobe.

Authentification avec le SWITCH edu-ID

Un Single Sign-on (SSO) avec le SWITCH edu-ID est disponible pour le SWITCHhub. L’authentification de l’utilisateur a lieu directement lors de la connexion au SWITCHhub. L’utilisateur final peut s’allouer une licence Creative Cloud ou Acrobat dans le catalogue. Le cercle des utilisateurs qui en dispose peut être préalablement défini par l’administrateur du SWITCHhub de la haute école. Entre le SWITCHhub et la console d’administration Adobe, un connecteur assure la synchronisation de la licence de l’utilisateur. Avec un proxy SAML qui est enregistré une fois sur la console, les utilisateurs ont ensuite accès à leurs licences Adobe avec leur compte SWITCH edu-ID et le SSO correspondant. Les hautes écoles sont libres de décider si elles souhaitent distribuer les logiciels de manière centralisée par l’intermédiaire d’un pack logiciel administré ou si elles laissent à l’utilisateur le soin d’administrer les logiciels.

Adobe, premier service commercial

Avec Adobe, c’est le premier service commercial qui est mis en application sur le SWITCHhub. La première phase de test est terminée. En mars, tous les collaborateurs de SWITCH ont pu s’allouer leur licence Adobe basée sur l’utilisateur sur le SWITCHhub en libre-service. La prochaine phase prévoit l’installation d’un SWITCHhub Store et l’intégration d’Adobe pour une université test. Les hautes écoles intéressées peuvent nous contacter à info@switchhub.ch.

L'auteur
Sarah   El Amin

Sarah El Amin

Sarah El Amin joined SWITCH in December 2018 as a Vendor & Contract Manager in the Digital Solutions & Coordination Division. Prior to this she held various positions at Adobe Systems in Munich. She studied International Economics and Governance at the University of Bayreuth.

E-mail
Autres articles